En ce moment ça poste pas mal sur le Panda Rôti, j'suis contente. J'aime le fait d'avoir remis sur pieds ce blog et d'arriver à poster régulièrement dessus.
Par contre un truc qui me déprime pas mal, c'est le fait d'avoir zéro retour dessus. Pas de commentaire, personne qui en parle, tout au plus un like de temps en temps sur mon spam Facebook.
Pourtant, y'a quand même du monde qui passe dessus. Entre 50 et 60 par jour, une centaine quand une recette est postée. Principalement des bots ou quoi ?
Beaucoup de recherches google de recette, les gens viennent, prennent (ou pas) des idées, repartent. Et pas de commentaire.

Bon faut dire je joue pas le jeu des blogs cuisine, qui consiste à se faire sponso par toutes les marques qui passent pour récup' et test des machins. Qui consiste à participer à des forums de cuisine. Qui consiste à laisser mille commentaires chez les blogs copains pour en avoir en retour. Même si ça étrangement je le fais un peu, quand je vais voir un blog, je laisse au moins un message, sur une recette qui me plait. Ce qui n'est pas dur à trouver, y'a beaucoup beaucoup de recettes qui me plaisent :D Et les forums de cuisine, j'ai testé, mais elles me rendent ouf les nanas (à 99%) qui postent là dessus, c'est ultra fermé, ça se connait depuis mille années, et honnetement à part aimer faire à bouffer, on a rien en commun.

Mais j'ai du mal à me renouveller en cuisine, à mettre des choses nouvelles dans mes assiettes. Peut-être parce que j'ai déjà fait beaucoup de choses différentes. Mais bon c'est pas non plus une raison, il reste des milliers de goûts et de nouveaux trucs à tester. J'ai pas envie de me dire que mes goûts sont déjà établis. Alors oui, du coup je fais ce que j'aime, je brode dessus pour varier et composer des plats différents. Mais c'est quasi les même bases, la même liste d'ingrédients, certes vaste, mais fixe.
Pourtant j'ai ramené des trucs de la Réunion et de Mada. Bon y'a des trucs je cherche encore à les ramener (où trouver des feuilles de manioc dans notre beau pays ? Même chez les chinois à Paris j'en ai pas trouvé), aussi. Puis chais pas, les choses taste pas pareil. Mon thé malgache, il a pas le même goût que là bas. Peut-être parce que je le fais avec de l'eau potable. (kinda wish I was joking)

Wow.

Ce post est parti dans une direction qui était pas prévue à la base :')

Capture du 2014-02-10 17_32_52

Je n'ai aucune idée de quoi installer sur mon p'tit laptop ubuntesque pour éditer cette image et mettre que le bout qui m'intéresse. Enfin je ne sais pas vraiment quoi, et je sais à peine comment, alors bon. Bref, not the point.

Ca c'est le TABLEAU DE BORD de Canalblog. J'aime bien cette expression, tableau de bord, j'me prends trop pour une pilote.

Le truc qui m'a choqued, c'est les 949 commentaires d'As you wish. 949. Du coup j'ai passé un moment à en relire quelques uns, à chercher à me rappeler les posts associés en me basant sur le titre du machin. Exercice plus ardu qu'il n'y parait, vu que je donne vraiment n'importe quoi comme noms à mes posts.
Mais voilà.
A une époque y'avait quand même plein de potes qui venaient voir ce blog et qui commentaient. Maintenant j'suis toute seule à me parler à moi-même, dans un monologue semi-desespéré que j'adresse à un mur, à tenter de trier mes idées et d'y voir un peu clair dans ma vie. Et ben, solo, c'est vachement ardu. On pourrait même dire que j'y arrive pas.
J'arrive plus à me débrouiller toute seule avec moi-même, à regarder mes amis de loin sans qu'ils ne fassent plus vraiment partie de ma vie, sans qu'on échange plus de quelques mots sur FB ou sur IRC. Je sais plus ce qu'ils deviennent, ce qu'ils font, comment ils vont. A un moment, j'était une partie de leur vie, j'étais quelqu'un qu'on venait voir pour raconter des blagues ou un bout de vie.
Maintenant j'suis là, et si j'étais pas là, bah j'serais pas là, et ça changerait pas grand chose. Faut bien l'admettre au bout d'un moment.
Et ça, ça date de quand, avant que je parte à la Réunion ? C'est ça qui a tout déclenché ? Ou ça date d'encore avant ? J'arrive pas à me rappeler.

"encore à chouiner sur son blog l'autre, oemgé quand est-ce qu'elle va grandir"
Wohé ça va hein.